Véritable révolution planétaire, la pilule contraceptive a grandement contribué à l’émancipation de la femme. Désormais les familles peuvent décider du moment où elles désirent concevoir. Les femmes ne se voient plus réduites à porter des grossesses successives et rapprochées. Cette caractéristique a conduit à une très large adoption de cette méthode contraceptive. Cependant, des questions demeurent. Les pilules sont elles à 100% efficaces ? Peut-on tomber enceinte en prenant la pilule ? Nous allons dans les lignes qui suivent évoquer les raisons qui peuvent conduire des femmes prenant les pilules à tomber enceinte.

A propos de l’efficacité des pilules

Les pilules ne sont pas à 100% efficaces. Les firmes pharmaceutiques en parlent très peu, mais le fait est avéré. Comme tous les autres médicaments, les pilules contraceptives ont un taux d’efficacité qui ne peut en aucun cas être de 100%. Ce taux d’efficacité est certes élevé (plus de 99%), mais l’efficacité n’est pas de 100% comme le font croire certaines publicités. Il ne s’agit pas non plus d’une mauvaise utilisation de la pilule.

Même prises correctement, les pilules peuvent conduire une proportion de femmes (1%) à tomber enceintes. La nature, rappelons-le, est très complexe et il n’existe pas deux organismes qui soient à 100% identiques. Il ne s’agit pas d’une défaillance, mais d’un mécanisme qui contribue à la survie des espèces. Les femmes qui tombent enceintes alors qu’elles prennent des pilules ont tout simplement une configuration génétique capable d’outrepasser l’action des hormones de synthèse contenues dans les pilules.

Les pilules ne sont pas efficaces à 100%

Situations affectant négativement l’efficacité des pilules

En dehors de l’efficacité intrinsèque des pilules, certaines conditions peuvent réduire l’efficacité des pilules et conduire une femme sous pilules à tomber enceintes. Certaines de ces situations sont liées à la volonté de la patiente. D’autres sont totalement indépendantes de sa volonté.

Notez qu’il est possible de retarder ses règles de manière ponctuelle si besoin, comme nous le partageons avec vous dans un article complet sur ce thème.

Interactions médicamenteuses

Certaines molécules ont un effet dépressif sur les pilules contraceptives. Les pilules contraceptives contiennent des hormones de synthèse comme les œstrogènes et la progestérone. Ces substances font croire au corps que la femme qui les prend est enceinte. En le faisant, elles bloquent l’ovulation et donc la femme ne peut tomber enceinte. Une substance modifiant les niveaux sanguins de ces hormones peut rendre les pilules inefficaces et la patiente peut tomber enceinte en dépit du fait qu’elle prenne des pilules. Au nombre de ces molécules, on peut compter la ripamfine, qui est un antibiotique. On a également certains antifongiques, les antirétroviraux et certains antidépresseurs.

Prise irrégulière de la pilule

Un mauvais suivi de la contraception peut conduire une femme sous pilules à tomber enceinte. Ainsi, le fait d’oublier de prendre ses pilules peut rendre la contraception inefficace. Cela est particulièrement vrai durant les premiers jours du cycle menstruel. Les médecins conseillent de prendre les pilules aux mêmes heures afin de maintenir constant le taux d’hormones dans le sang. Une femme, qui ne suit pas ce conseil, a de grandes chances d’expérimenter une grossesse. L’efficacité de la pilule est tributaire de sa prise régulière.

Alcool

L’alcool est un puissant perturbateur des fonctions vitales de l’organisme. Son abondance dans le sang entraîne la surcharge de certains organes comme le foie et les reins. L’organisme utilise donc tous les moyens pour excréter cette substance hors de l’organisme. Cette action peut également avoir un effet dépressif sur les hormones en réduisant leur niveau sanguin. Cela est particulièrement vrai pour les gros buveurs et les alcooliques, ou du moins, pour les femmes qui s’adonnent fréquemment à la consommation de l’alcool malgré la prise des pilules.

Verres de vin blanc

Dysfonctionnements du tube digestif

Les pilules, il faut le rappeler, sont une médication orale. Elles entrent dans le tube digestif, subissent une décomposition et leur contenu est absorbé au niveau des intestins. Une indigestion, une diarrhée ou une quelconque affection digestive peut avoir pour effet de réduire l’absorption intestinale des hormones. Certaines fois, la pilule peut traverser le tube digestif sans faire l’objet d’une quelconque absorption. Cette situation peut aussi conduire à une modification significative du taux sanguin des hormones de synthèse et rendre la contraception totalement inefficace.

Précautions à prendre pour éviter les grossesses sous pilule

La patiente qui oublie de prendre sa pilule, doit doubler la dose à la prochaine prise. Si elle a des rapports dans cet intervalle, elle devra aussi recourir à un contraceptif d’urgence comme le préservatif ou la pilule d’urgence. Il faut boire l’alcool de façon modérée et signaler au médecin traitant qu’on est sous pilules à chaque fois qu’on se rend dans un centre de santé. Ce geste permettra d’éviter qu’il prescrive des médicaments incompatibles avec la prise de pilules.

Les femmes qui ont déjà eu une grossesse alors qu’elles prenaient correctement la pilule doivent opter pour une autre méthode contraceptive. Le stérilet leur est particulièrement conseillé. En cas de grossesse durant la prise de pilules, il faut immédiatement cesser cette contraception et se rendre à l’hôpital.

Fermer le menu